Définition de l’ostéopathie :

Pour la définition de l’ostéopathie, on entend beaucoup parler de médecines parallèles en tout genre pour soulager les douleurs du quotidien.

Mais comment ça marche ?
Ici, je vais vous parler de l’ostéopathie puisque c’est mon domaine. Afin de vous éclairer sur le fonctionnement de cette pratique : La définition de l’ostéopathie.

Vous vous en doutez, on peut définir une thérapie sous plusieurs angles. Dans un premier temps, c’est une thérapie globaliste du corps. On parlera des fondateurs ainsi que de leurs principes qui persistent de génération en génération. Ensuite, l’important dans l’ostéopathie est : une thérapie manuelle. Elle met en jeu le praticien et ses mains avec le corps et l’esprit du patient. On verra brièvement comment ce contact fonctionne. Pour finir, on remettra l’ostéopathie dans le contexte de la médecine d’aujourd’hui.

Définition de l’ostéopathie : un programme chargé

« L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères, peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé ». Ostéopathe de France

C’est une médecine manuelle de soins qui utilise des techniques adaptées aux problèmes que vous avez. L’ostéopathe travaille sur différentes structures : articulations, ligaments, membranes, liquides, muscles, viscères ou encore organes. Chacune de ces structures peut être traité ostéopathiquement via des techniques dites structurelles, fonctionnelles, liquidiennes, membranaires ou fasciales, viscérales ou encore crâniennes.

Définition de l’ostéopathie : les principes et fondement de l’ostéopathie.

Pratique médicale née il y a deux cents ans aux Etats-Unis par Andrew Taylor Still en1874.

Définition de l'ostéopathie : Andrew Taylor Still
Définition de l’ostéopathie : Andrew Taylor Still

« A dix heures du matin, le 22 juin 1874, un médecin américain, Andrew Taylor Still expérimenta une révélation qui changea sa vie et dont il pensa qu’elle pouvait révolutionner la médecine du dix neuvième siècle. […] Fondée sur des principes biologiques et intimement reliée à la structure de l’organisme humain, la philosophie ostéopathique de Still est holistique et naturaliste et met d’avantage l’accent sur la santé que sur la maladie. » Carol Trowbridge (Naissance de l’ostéopathie)

 

Il fonde l’ostéopathie sur quatre grands principes :

 

 

 

  • Le corps fonctionne comme une entité biologique.

(Ce qui veut dire que dans l’usine du corps, si une partie des ouvriers ne travaille plus ou moins bien, se sont les autres qui compenseront le manque d’une manière ou d’une autre. Chaque cellule de notre corps fonctionne avec ses voisines.)

 

  • Le corps possède des mécanismes d’autoguérison et d’autorégulation.

(Le corps est capable dans la limite du raisonnable de se guérir seul. Il fait monter la fièvre quand il faut que les cellules immunitaires soient plus actives. Le corps fait gonfler et chauffer la cheville quand on se fait une entorse pour éviter qu’elle ne bouge plus et que les cellules immunitaires puissent réparer le tissus atteint.)

  • La structure et la fonction sont mutuellement reliées.

(Le corps est fait ainsi pour des raisons précises de fonctionnalité. Notre développement morphologique se fait depuis des centaines de milliers d’années pour nous donner toutes les fonctions de notre corps d’aujourd’hui. Par exemple la courbure de notre colonne vertébrale est en  »S » pour absorber les chocs verticaux. Tout comme notre clavicule pour les chocs latéraux.)

  • Une pression anormale dans une partie du corps produit les pressions et des contraintes anormales dans d’autres parties du corps.

    Définition de l'ostéopathie : W.G Sutherland
    Définition de l’ostéopathie : W.G Sutherland

 

Deux autres fondateurs sont formés dans la première école d’ostéopathie fondé par A.T.Still : W.G Sutherland et de J.M. Littlejhon . Ils apportent respectivement des recherches sur les techniques crâniennes et tissulaires. Ils nous permettent aujourd’hui la merveilleuse pratique de l’ostéopathie comme vous la connaissez.

L’enseignement de l’ostéopathie est basé sur les connaissances de lanatomie, de la physiologie, de la bio-mécanique, de la bio-cellulaire ainsi que de l’anatomo-pathologie. Lorsque nous connaissons le fonctionnement par l’anatomie et l’anatomie par le fonctionnement, on peut plus facilement comprendre et rétablir l’équilibre d’un patient en fonction de son histoire.

 

 

 

Définition de l’ostéopathie : lien praticien avec patient

« L’ostéopathie, pour moi, est un art où participent les mains, la compréhension et le cœur en proportion égale. » Torsten Liem

Le travail de l’ostéopathe est dans un premier temps de comprendre les maux du patient. Il va raconter à sa manière une partie de son histoire avec des mots dans une premier temps. Dans un second temps, une autre avec son corps . Le contact peut être différent selon les ostéopathes et selon les patients. Il vous faut trouver l’approche qui vous convienne, mais également qui convient à votre corps, qui n’est pas juste un moyen de locomotion, mais une entité corps/esprit.

 

 

Définition de l’ostéopathie : L’ostéopathie dans notre régime social actuel

Aujourd’hui l’ostéopathie se développe. De plus en plus, l’ostéopathie devient un moyen de soins connu utilisé par de plus en plus de personnes en France. L’approche financière est plus facile grâce aux mutuelles qui remboursent quelques séances par an, mais pas encore pour tout le monde malheureusement.

L’efficacité de cette thérapie manuelle est reconnue depuis peu par la quantité croissante de personnes consultant un ostéopathe.

 

Déroulement d’une consultation d’ostéopathie

 

Définition de l’ostéopathie : de l’origine à aujourd’hui.

Une pensée sur “Définition de l’ostéopathie : de l’origine à aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *